Février sans supermarché : prêt-e-s à relever le défi ?

Il est là ! Le défi "Février sans supermarché" revient en 2021 pour sa 5ème édition.

Une belle occasion de faire des courses plus locales - et d'une façon générale - réfléchir à une consommation plus responsable. Ca vous tente ?


Lancée il y a quatre ans par le média suisse En Vert Et Contre Tout, le défi «Février sans supermarché» connaît depuis un joli succès. ©Shutterstock

Ah les supermarchés... Symbole de notre société de consommation, ils ont émergé dans les années 60, puis largement connus leurs heures de gloire dans le "monde moderne".

Mais depuis quelques années, il semblerait qu'en France, ils soient de plus en plus boudés. ,


Les Français-es, encore plus depuis la crise du covid, souhaiteraient davantage consommer local, de saison, bio et/ou équitable. En voilà une bonne nouvelle !


Une étude YouGov (réalisée durant le 1er confinement) indique notamment qu'ils sont plus de 40% à "prendre plus de temps pour cuisiner" et "acheter seulement les produits nécessaires et 1/3 à vouloir "moins gaspiller". "


Des chiffres certes un peu orientés, mais tout de même révélateurs d'une prise de conscience d'une bonne partie des français-es.



" Bon, ok, j'arrête les supermarchés/grandes surfaces ! Au moins en février pour commencer ! Mais du coup... je vais où pour faire mes courses ? 🤨 "


Aujourd'hui, les alternatives sont nombreuses (un peu moins dans les campagnes avouons-le), mais vous pourrez relativement aisément trouver des fermes, marchés, commerces indépendants... autour de chez vous.


Le marché du 2ème arrondissement de Lyon. Du temps où nous ne portions pas de masques...©https://mairie2.lyon.fr


De plus en plus de solutions également sur internet, elles regroupent des produits bio et généralement locaux. En voici quelques-unes : La Fourche, Aurore Market (-15€ sur votre 1ère commande en passant par ce lien), La Ruche qui dit oui, Kazidomi...



Le bio en ligne, une solution pour celles et ceux qui ne souhaitent pas multiplier les déplacements. Le lien social en moins. ©auroremarket.fr


" Ok. Mais moi j'ai mes habitudes dans les supermarchés et le Carrefour City (ou autre magasin) du coin. En plus, je ne trouve pas tous les produits que je veux dans les marchés ou autres adresses que vous avez citées... "


No stress. Le titre "février sans supermarché" peut paraître un peu brutal dit comme ça. mais le but est plutôt de changer petit à petit nos habitudes, chacun à notre rythme et sans pression.


Alors on peut bien évidemment faire "un peu des deux", un peu de grandes surfaces et un peu d'alternatives, avec tout de même l'objectif de privilégier de plus en plus des commerces plus éthiques. Et à terme, peut-être, complètement déserter les grands magasins.


Le tout est d'être en accord avec nos convictions.


Un peu comme pour un régime ou l'arrêt de la cigarette... C'est souvent progressif et ça se fait difficilement "parfaitement" du jour au lendemain non ? (mince, je sens que des ex-fumeurs-fumeuses vont me contredire 😊).


Enfin vous voyez l'idée !



" En accord avec mes convictions d'accord mais... Consommer plus éthique, et notamment la bouffe, ce n'est pas donné... 🤔 "


C'est vrai que généralement, les produits plus éthiques sont plus chers.

Je dis bien "généralement", car en achetant par exemple nos fruits et légumes directement chez le producteur ou au marché, les prix sont souvent plus bas que dans les supermarchés (et la qualité à priori meilleure !).


En règle générale, l'éthique et la qualité ont un coût, et il faut le prendre en compte et l'accepter (pas toujours simple j'en suis bien conscient...).


Il me semble par exemple logique qu'un produit bio, "proprement" cultivé/fabriqué, soit plus cher qu'un produit bourré de pesticides.


Tout le monde ne peut bien sûr pas se permettre de n'acheter que du bio, du local, de l'étique... Mais comme je vous le disais plus haut, le but est de faire de son mieux, selon ses possibilités et moyens.



Des bonnes poires du marché coûtent souvent moins cher que des poires industrielles. ©Pixabay


Une solution pour ne pas forcément dépenser plus ? 🔎


D'abord, Acheter MOINS, tout simplement.


Essayons de réduire nos achats futiles (tu sais, le truc en promo' que tu n'aurais jamais acheté en temps normal, ou encore le stock de pâtes qui pourrait nourrir un régiment...).


Faire des stocks, c'est sans doute rassurant pour certain-e-s, mais c'est aussi un gouffre financier...


En achetant SEULEMENT ce dont on a vraiment besoin, on commence déjà à faire des économies non négligeables ! 🙂


Sur ce point, je vous invite notamment à lire l'article de Maeva (étudiante avec peu de moyens, qui arrive malgré tout à consommer plus responsable).


Et aussi à découvrir le travail de Marie de "La Salade à tout", qui a écrit des livre sur le sujet et qui donne des pistes pour consommer mieux, sans forcément vider son compte en banque...


Avec ces 2 ressources, vous aurez une bonne dose de conseils pour répondre à ce problème !




Pourquoi privilégier les commerces de proximité plutôt que les supermarchés ?


Ici chacun-e trouvera ses propres raisons.


Mais en voici quelques-unes :

- Soutenir les petit-e-s commerçant-e-s plutôt que les grosses chaînes ✅.

- Soutenir des démarches plus soucieuses de l'environnement et ainsi faire votre part pour la planète ✅.

- Soutenir des conditions de fabrication plus humaines/sociales et des employé-e-s généralement mieux traité-e--s et plus épanouis ✅.

- Montrer aux grands magasins qu'ils doivent faire des efforts sur le plan humain et écologique ✅.

- Manger (puisque le sujet est surtout sur l'alimentation ici) des aliments plus naturels et de meilleure qualité = souvent meilleurs au goût et toujours meilleurs pour notre santé .

- Réinjecter plus de lien social dans notre consommation ✅.

- Participer au développement économique de nos territoires et valoriser nos produits locaux ✅.


Pour ma part, c'est un peu tout ça à la fois 🙂


Après encore une fois, l'important est que chacun-e y trouve son compte et aille à son rythme, en toute bienveillance 👍.



" Chaque achat est un acte militant, et désigne la société que nous souhaitons pour demain ".


👉 Alors, participerez-vous au défi "Février sans supermarché" ?

Et plus globalement, avez-vous changé des choses dans vos habitudes de consommation, ces derniers mois/années ? 🤔

👉 Répondez-moi dans les commentaires, sous cet article 👇


L'opération "Février sans supermarché" est un bon prétexte pour adopter une conso' alimentaire plus responsable.


Mais la consommation ne s'arrête pas à la nourriture... Consommer plus "responsable" et "agir responsable" (plus globalement, parce qu'il n'y a pas non plus que la conso' dans la vie), c'est une démarche bien plus globale !


Qui concerne tous nos choix de consommation (fournisseur d'énergie, banque, mobilier vêtements...) et nos actes quotidiens (choix de transport, traitement de nos déchets, engagements associatifs...).


Justement en parlant de vêtements, on vous en propose. Pour passer aussi à une garde-robe plus éthique (après le frigo plus responsable 😊). Des conseils pour bien débuter par ici.



La conso' éthique, c'est aussi nos vêtements !


En plus de sensibiliser à une mode plus éthique et une conso' plus responsable en général, nous proposons de notre côté, des vêtements basiques, bio 🌱 & solidaires 🤝.

T-shirts, marinières, sweats, vestes capuche... Pour toute la famille.



A découvrir par ici 🙂



Benjamin

(consom'acteur imparfait et fondateur de Coton vert 🌿)

825 views0 comments
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
On est déjà 20 000 !
Il ne manque plus que toi 🙂 

 Paiement 100% sécurisé via Stripe

©Coton vert 2020 | Tous droits réservés